Le deuil est un processus normal qui concerne tout un chacun. On le rencontre lors d'un décès, mais aussi après une séparation, un licenciement, ou un échec, et à l'occasion de tout changement conséquent synonyme de perte, comme la retraite, la crise du milieu de vie voire même l'accouchement d'un enfant, d'un livre ou d'un projet important.

Etre en deuil, est un moment d'entre-deux, de passage, c'est comme se trouver sur un pont au-dessus du vide. On quitte un passé connu et l'on se dirige vers un avenir inconnu. On perd ses repères, ses certitudes, ses sécurités affectives et il faut marcher un moment, triste et seul, avant de pouvoir retrouver la terre ferme.

Les étapes du deuil psychologique correspondent ainsi aux trois étapes essentielles des rites de passage et de deuil des sociétés traditionnelles :
   1. la phase de séparation, caractérisée par le déni, la colère, l'anxiété
   2. la phase de marge, marquée essentiellement pas la tristesse et la dépression
   3. la phase d'adaptation, qui signe le retour à un nouvel équilibre.

Faire le deuil, comme on dit, demande un certain temps, généralement un dizaine de mois. On parle de deuils compliqués au-delà de cette période, souvent après une perte brutale et inattendue ou une relation exclusive et trop fusionnelle. D'autres facteurs de risque sont, entre autre, un isolement social important et des pertes passées non digérées.

Pour passer le cap d'un deuil difficile, une aide psychologique semble appropriée, comme nous le proposons dans notre centre ATIS de Lyon dans le cadre d'entretiens psychothérapeutiques.

ATIS  -  04.78.28.77.93  -  5 rue Pizay,   Lyon 1     solitude | confiance en soi | phobie sociale | stress | anxiété | souffrance au travail | deuil | dépression | suicide | centre | entretiens | groupes