La souffrance au travail est devenue un thème majeur de santé publique après la malheureuse vague médiatique de suicides dans de grands groupes de l’hexagone. Cette situation est souvent la conséquence d’un stress chronique résultant d’un écart important entre les attentes et les capacités de maîtrise de l’employé d’une part, et d’autre part les fortes exigences et les faibles satisfactions du poste qu’il occupe.

Les causes habituelles de ce stress sont la surcharge de travail, le manque de personnel, la perte de sens et de reconnaissance, les inquiétudes face à l’avenir, les conflits avec la hiérarchie et les collègues, le harcèlement et le management par la peur, le déclassement, la perte d’autonomie et de responsabilité.

Quand les premiers symptômes apparaissent, la personne se plaint de douleurs musculaires, de fatigue, d’insomnie, de migraines, de problèmes digestifs le tout accompagné souvent d'absentéisme et d'addictions au tabac, à l'alcool, à la nourriture et aux médicaments. A la longue, si rien n’est fait pour changer la situation, s'ajoutent des ulcères, des problèmes cardiaques, la perte de confiance en soi, des conflits familiaux, l’isolement, l’anxiété, la dépression voire des idées suicidaires.

Des démarches sont actuellement mises en place dans la plupart des entreprises pour prendre en compte ce stress, mais une prise en charge individuelle peut être indispensable pour certaines personnes qui en ressentent le besoin. Pour ce faire, des entretiens psy individuels et des groupes de relaxation et d’expression peuvent apporter l’aide nécessaire pour affronter les exigences actuelles du monde du travail.

ATIS  -  04.78.28.77.93  -  5 rue Pizay,   Lyon 1     solitude | confiance en soi | phobie sociale | stress | anxiété | souffrance au travail | deuil | dépression | suicide | centre | entretiens | groupes